VerfassungsgeschichteVerfassungsvergleichVerfassungsrechtRechtsphilosophie
UebersichtWho-is-WhoBundesgerichtBundesverfassungsgerichtVolltextsuche...

Informationen zum Dokument  BGer 9C_348/2019 vom 03.07.2019  Materielle Begründung
Druckversion | Cache | Rtf-Version
Bearbeitung, zuletzt am 25. Juli 2019, durch: DFR-Server (automatisch)
 
BGer 9C_348/2019 vom 03.07.2019
 
 
Composition
 
Mme la Juge fédérale Pfiffner, Présidente.
1
Greffière : Mme Perrenoud.
2
 
3
Participants à la procédure
4
A.________,
5
représenté par B.________,
6
recourant,
7
 
8
contre
9
 
10
Office de l'assurance-invalidité du canton de Fribourg,
11
route du Mont-Carmel 5, 1762 Givisiez,
12
intimé.
13
 
14
Objet
15
Assurance-invalidité (condition de recevabilité),
16
 
17
recours contre le jugement du Tribunal cantonal du canton de Fribourg, Ie Cour des assurances sociales,
18
du 2 avril 2019 (605 2018 7).
19
 
20
Vu :
21
le recours du 24 mai 2019(timbre postal) contre le jugement du Tribunal cantonal du canton de Fribourg, I e Cour des assurances sociales, du 2 avril 2019,
22
 
23
considérant :
24
que selon l'art. 42 al. 1 et 2 LTF, le recours doit indiquer, entre autres exigences, les conclusions, les motifs et les moyens de preuve, en exposant succinctement en quoi l'acte attaqué est contraire au droit,
25
qu'en l'espèce, l'écriture déposée le 24 mai 2019 ne contient pas de conclusions, ou des conclusions insuffisantes, le recourant se contentant de rappeler le déroulement des faits ainsi que les dispositions légales et principes jurisprudentiels relatifs notamment à l'évaluation de l'invalidité (art. 16 LPGA et art. 28a LAI) et à la révision du droit aux prestations durables (art. 17 LPGA), sans indiquer ni les motifs pour lesquels, à son avis, la juridiction de première instance aurait dû donner suite à ses plaintes, ni en quoi l'issue du jugement violerait le droit,
26
que l'on ne peut pas en déduire en quoi les constatations des premiers juges seraient inexactes - au sens de l'art. 97 al. 1 LTF -, ni en quoi l'acte attaqué serait contraire au droit,
27
que, partant, le recours ne répond pas aux exigences de l'art. 42 al. 1 et 2 LTF et n'est pas recevable,
28
que le recours doit être déclaré irrecevable selon la procédure simplifiée de l'art. 108 al. 1 let. b LTF,
29
qu'en application de l'art. 66 al. 1, 2ème phrase, LTF, il convient de renoncer à la perception des frais judiciaires,
30
 
31
par ces motifs, la Présidente prononce :
32
 
Le recours est irrecevable.
 
1. 2.
33
Il n'est pas perçu de frais judiciaires.
34
 
Erwägung 3
 
3. Le présent arrêt est communiqué aux parties, au Tribunal cantonal du canton de Fribourg, I e Cour des assurances sociales, et à l'Office fédéral des assurances sociales.
35
 
Lucerne, le 3 juillet 2019
 
Au nom de la IIe Cour de droit social
36
du Tribunal fédéral suisse
37
La Présidente : Pfiffner
38
La Greffière : Perrenoud
39
© 1994-2019 Das Fallrecht (DFR).