VerfassungsgeschichteVerfassungsvergleichVerfassungsrechtRechtsphilosophie
UebersichtWho-is-WhoBundesgerichtBundesverfassungsgerichtVolltextsuche...

Informationen zum Dokument  BGer 4A_119/2019 vom 02.05.2019  Materielle Begründung
Druckversion | Cache | Rtf-Version
Bearbeitung, zuletzt am 23. Mai 2019, durch: DFR-Server (automatisch)
 
BGer 4A_119/2019 vom 02.05.2019
 
 
Arrêt du 2 mai 2019
 
Ire Cour de droit civil
1
Composition
2
Mme la Juge fédérale Kiss, Présidente.
3
Greffier : M. Widmer.
4
Participants à la procédure
5
A.________,
6
représenté par Me Damien Blanc,
7
recourant,
8
contre
9
B.________,
10
représentée par Me Jean-Marc Siegrist,
11
intimée.
12
Objet
13
contrat de bail,
14
recours contre l'arrêt de la Cour de justice du canton de Genève, Chambre des baux et loyers, du 24 janvier 2019 (C/10608/2018, ACJC/149/2019).
15
 
La Présidente :
 
Vu le recours interjeté le 8 mars 2019 par A.________ contre l'arrêt rendu le 24 janvier 2019 par la Cour de justice du canton de Genève, Chambre des baux et loyers, dans la cause précitée;
16
Vu la requête d'effet suspensif présentée par le recourant;
17
Vu les ordonnances présidentielles du 12 mars 2019 fixant à B.________ (intimée) et à la cour cantonale un délai au 2 avril 2019 pour se déterminer sur la requête d'effet suspensif;
18
Vu l'ordonnance du 12 mars 2019 invitant le recourant à verser jusqu'au 27 mars 2019 une avance de frais de 4'500 fr.;
19
Vu les déterminations de l'intimée du 1er avril 2019 sur la demande d'effet suspensif;
20
Vu la lettre du 2 avril 2019 par laquelle la Cour de justice déclare s'en rapporter à justice quant à l'octroi de l'effet suspensif;
21
Vu l'ordonnance du 2 avril 2019 fixant en application de l'art. 62 al. 3 LTF un délai supplémentaire jusqu'au 17 avril 2019 pour payer l'avance de frais;
22
Attendu que l'avance de frais requise n'a pas été effectuée dans le délai imparti par cette ordonnance;
23
Considérant, dès lors, que le recours est irrecevable en vertu de l'art. 62 al. 3 LTF;
24
Qu'il y a lieu, partant, de faire application de la procédure simplifiée prévue par l'art. 108 al. 1 LTF;
25
Que les frais judiciaires seront mis à la charge du recourant (art. 66 al. 1 LTF);
26
Que le recourant doit acquitter les dépens auxquels l'intimée peut prétendre pour avoir pris position sur la demande d'effet suspensif (art. 68 al. 1 LTF);
27
 
Par ces motifs, la Présidente prononce :
 
1. Le recours est irrecevable.
28
2. Le recourant acquittera un émolument judiciaire de 200 francs.
29
3. Le recourant versera une indemnité de 500 fr. à l'intimée, à titre de dépens.
30
4. Le présent arrêt est communiqué aux parties et à la Cour de justice du canton de Genève, Chambre des baux et loyers.
31
Lausanne, le 2 mai 2019
32
Au nom de la Ire Cour de droit civil
33
du Tribunal fédéral suisse
34
La Présidente : Kiss
35
Le Greffier : Widmer
36
© 1994-2019 Das Fallrecht (DFR).